Les leçons tirées de l’épidémie à virus Ébola

les-lecons-tirees-de-lepidemie-a-virus-ebolaLa dernière épidémie de la maladie à virus Ébola, au-delà du cortège funèbre occasionné dans la région ouest-africaine, a permis d’ouvrir les yeux des dirigeants sur la vulnérabilité de leurs systèmes de surveillance ou de riposte dans ces situations d’urgence de santé publique.

Les quinze pays membres de la CEDEAO, au travers de l’Organisation ouest-africaine de la Santé (OOAS), ont dès lors mis en place en 2015 le Centre régional de surveillance et de contrôle des maladies (CRSCM) de la CEDEAO.

Ce Centre, dont les bureaux sont à Lomé dans les locaux de l’Institut National d’Hygiène, travaille en collaboration avec « des institutions nationales de coordination, et est chargé de coordonner, sur le plan régional, la lutte contre la maladie, la prévention et le contrôle pour éviter que les pays ne connaissent à nouveau la situation de l’épidémie à virus Ébola », a affirmé Dr Abiba Kere Banla, Directrice de l’INH et Coordinatrice du CRSCM.

« La création de ce centre va contribuer pour qu’il ait un dispositif en place pour surveiller de façon continue les épidémies, les maladies et les événements de santé publique de portée internationale ou nationale, à détecter rapidement les maladies et à apporter des réponses efficaces pour éviter que les maladies se propagent au sein des pays et à l’intérieur d’une région donnée », a-t-elle expliqué.

Il faut noter que ces informations ont été livrées au cours d’une rencontre avec la presse nationale, ce vendredi 30 septembre dans le cadre de la célébration en différé du vingt-neuvième anniversaire de l’OOAS (9 juillet), afin de l’édifier davantage sur les activités de l’OOAS ainsi que les missions du CRSCM.

Plus d'articles
Tom Hanks et Rita Wilson deviennent citoyens grecs