Les maçons de la Centrale optent pour le tout écologique

??????????????????????????????????????????Une trentaine de maçons et de  ferrailleurs de la région  Centrale ont été formés du 21 au  26 octobre derniers à Sokodé, sur de nouvelles technologies de  réalisation de dalles en béton armé avec ou sans coffrage.

Organisé par la Chambre Régionale de Métiers de la région Centrale (CRM-C) avec l’appui financier du Fonds National d’Apprentissage, de Formation et de Perfectionnement Professionnel (FNAFPP), l’atelier a été réalisé par le cabinet du Groupe Africain de Conseils d’Études et d’Ingénierie (GARETI).

Il s’est agit de montrer aux artisans qu’il est possible de construire des bâtiments  propres, de bonne qualité et durables, sans utiliser de bois de coffrage provenant de l’abattage des arbres, mais plutôt des nervures préfabriquées d’une manière artisanale pour réaliser lesdits bétons armés. Ceci en vue de généraliser la limitation ou la suppression de bois de coffrage à la construction entière d’un bâtiment.

Pour le Directeur Général du cabinet GARETI, M. Attiopou Roger Naka, la technologie des nervures préfabriquées d’une manière artisanale présente des intérêts techniques et économiques. Il s’est ensuite félicité de l’assimilation de ces  concepts théoriques de la technologie  et la pratique  de sa mise en œuvre par les participants.

Le préfet de Tchaoudjo, M. Tchémi Tchambi Tchapkro, qui s’est réjoui de la tenue de cette formation à l’intention des maçons et ferrailleurs de la région  centrale, a pour sa part noté que cette technologie est de pointe pour les pays en développement  qui  va contribuer  à la lutte contre la déforestation.

Des attestations de fin de formation et la visite du bâtiment construit au cours des travaux par les séminaristes ont mis fin à la rencontre.

Odette Kalyèmba, Correspondante à Kara

Plus d'articles
Togo / Recrutement militaire du personnel non-officier des FAT : liste des candidats retenus