Les marchandises en transit au Togo bénéficieront désormais d’un système de géolocalisation géré par la Stgt

La Chambre du commerce et d’industrie du Togo (Ccit) a présenté, ce vendredi 22 juin 2018, son nouveau système de suivi par GPS des marchandises en transit au Togo.

Cette plateforme, dont l’opérationnalisation débutera le 2 juillet prochain, permettra de lutter efficacement contre la fraude. Sa mise en place fait suite à la problématique des déversements de marchandises constatés lors du transport vers les pays de l’hinterland auxquels s’adonnent certains transitaires véreux. Une situation qui a coûté des milliards de Frs cfa de perte de droits et taxes à l’Etat.

Ce nouvel outil, dont la Ccit est garante, en collaboration avec la Société technologique de géolocalisation du Togo (Stgt), donne à tous les acteurs impliqués de suivre en temps réel, les marchandises du point de départ jusqu’à la sortie des frontières togolaises.

Selon Simplice Bébéssiki, Directeur de la Stgt, « Lorsqu’une marchandise arrive et le transitaire effectue une opération de transit, l’équipe de Stgt effectue une pose une balise avec des informations recueillies. A partir de là, quand il valide les informations, le camion est reconnu au niveau du système de suivi. Et quand la marchandise arrive au niveau de la douane de sortie, on déconnecte la balise pour qu’elle ne signale pas qu’on a enlevé la balise de façon frauduleuse ».

Et la Stgt a, à sa disposition, plus de 3.000 balises pour débuter cette opération, a-t-il précisé.

Il est à noter que, bien avant 2012, les douanes togolaises, pour assumer leur rôle régalien d’organiser et de suivre l’opération de transit, du point de départ à la sortie des frontières, ont mis en place un système d’escorte qui s’est révélé peu efficace eu égard aux nombreux déversements de marchandises. A partir de 2012, l’innovation a été la mise en place d’un service de suivi électronique couplé à un système de géolocalisation à partir de GPS dont la société Cotecna en avait la charge pour le compte des douanes togolaises. A la suite des contrôles effectués pour le compte des années 2015 et 2016, il a été constaté une recrudescence des reversements en dépits de toutes les dispositions prises pour lutter contre la fraude et la concurrence déloyale.

Ce nouveau dispositif, permettra une fois pour de bon, d’apporter transparence, fiabilité et sécurité aussi bien pour les opérateurs économiques que pour l’Etat togolais, précisent les promoteurs.

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Peewii : “Gabada”, le nouveau titre inédit du rappeur dévoilé