in ,

Les Nations unies et le Togo s’activent pour combattre les formes contemporaines d’esclavage

Un enfant de rue

La lutte contre les formes contemporaines esclavage est au cœur d’une séance de travail entre le gouvernement togolais et la rapporteuse spéciale des Nations unies, Mme Urmila Bhoola, ce 27 mai 2019.

Au cours de sa visite de 5 jours au Togo, Mme Bhoola cherchera à obtenir des informations sur les pratiques qui s’apparentent aux formes contemporaines d’esclavage, leurs causes et leurs conséquences.

Il sera question d’identifier les mesures prises par le Togo pour éradiquer ces phénomènes néfastes à l’instar du travail forcé, de la servitude domestique, du travail des enfants dans différents secteurs etc.

Lire aussi Togo : l’ANPE recrute (24 mai 2019)

Cette visite de Mme Bhoola au Togo, il faut le rappeler, s’inscrit dans le cadre de la coopération entre et les procédures spéciales et autres mécanismes de promotion et de protection des droits de l’homme.

À noter que le gouvernement togolais a déjà pris plusieurs mesures comme la construction des cantines scolaires, la gratuité de l’école primaire dans le but de lutter contre la pauvreté, principale cause de ces phénomènes néfastes.



Togo les travaux du Stade de Kegué dans le dernier virage (photos) 5

Togo : réouverture prochaine du stade de Kégué

12 jeunes Togolais au New Economy Workshop chez Alibaba en Chine

12 jeunes Togolais au New Economy Workshop chez Alibaba en Chine