Les petits plats dans les grands pour que la fête soit belle

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

préparatifs_2015En cette veille du jour de l’an, les marchés, boutiques, agences de transfert d’argent ont connu une ambiance toute particulière. Le marché de Gbossimé (marché des moutons en mina) à Lomé n’a pas fait exception. Les Loméens profitent des dernières heures pour faire les dernières emplettes.

Sacs de riz, couscous, légumes, viandes et boissons font partie de l’essentiel de l’achat pour le menu des repas de ce premier jour de l’année qui donne l’occasion aux parents, amis et voisins de partager un moment de régal convivial.

Chacun y va selon ses moyens et conception de ces moments pour que les fêtes de cette année soient inoubliables.

Pour M. Gayitou Koko, étudiant en économie à l’Université de Lomé, malgré les problèmes financiers, la fête s’annonce très belle. C’est une seule fois par an. Nous, étudiants du quartier groupe C à Lomé avons concocté un programme particulier pour célébrer ces moments entre potes.

Pour M. Alain Botre, haut fonctionnaire de l’UNREC (Organisation des Nations Unies pour la paix et le Désarment en Afrique), la fin d’année est un moment pour rendre grâce à Dieu, une occasion pour manifester notre joie et partager ce que nous avons avec quiconque nous visite. C’est aussi et surtout un moment pour souhaiter à tous ceux qui nous sont chers les meilleurs vœux.

Traditionnellement, ces périodes festives de fin d’année sont souvent théâtre d’un nombre important d’accidents pour diverses raisons. La prudence est donc recommandée pour que nous puissions nous retrouver sains et saufs en 2015.

Tob. Kolani

2021 © L-FRII MEDIA