Les polices des pays du G5 Sahel veulent unir leurs forces aux frontières

Pour mieux lutter contre le trafic d’armes et le terrorisme dans les pays du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest, la coopération allemande finance un programme de formation sécuritaire.

Lire aussi : Que penser des projets de la Chine dans la Corne de l’Afrique ?

En ce qui concerne la police des frontières, il s’agira d’actions de sensibilisation communes aux frontières pour rassembler les leaders d’opinion, notamment les chefs religieux, les forces de défense et de sécurité, les transporteurs, toutes les personnes qui sont de part et d’autre des frontières selon Kaka Abdoulaye, le coordinateur de la plateforme de coopération en matière de sécurité du G5 Sahel.

Plus d'articles
La CEET annonce 5 jours de délestage à Lomé et ses environs : voici le programme