Les ponts du développement

Les ponts du développementPrès de 16 milliards de francs CFA, tel est le montant du financement qu’octroiera le Pays du Soleil-Levant, le Japon, au Togo pour la réalisation du projet de construction de deux ponts sur les fleuves Kara et Koumoungou.

La signature de cet accord de financement est intervenue ce vendredi 03 juillet au Ministère des affaires étrangères et de l’intégration africaine entre le gouvernement togolais et celui du Japon représenté par l’Ambassadeur extraordinaire du Japon au Togo, Kawamura Hiroshi.

Pour l’Ambassadeur Japonais, « le Japon accorde une grande importance au développement des infrastructures routières, ce qui permet d’accélérer la croissance économique. Le projet d’aujourd’hui est donc stratégique et essentiel à la mise en œuvre concrète de notre vision. (…) Je souhaite donc que le don de ce jour améliore d’avantage les relations de coopération et d’amitié entre le Japon et le Togo.»

Pour le ministre des affaires étrangères, de la coopération et de l’intégration africaine, Robert Dussey, « la signature de l’accord d’aujourd’hui est un signe fort de la coopération entre le Japon et le Togo. Le gouvernement se réjouit de cette assistance pour notre pays. Nous sommes conscients que ce projet est important parce que la construction de ces ponts sur la route nationale numéro 17 est une composante du vaste projet du corridor logistique du Togo conçu pour améliorer la qualité des infrastructures du transport routier du Port Autonome de Lomé jusqu’à Cinkanssé

Le projet de construction de ces deux ponts permettra de faire de la route nationale N° 17, une alternative à la N°1 pour favoriser la fluidité du trafic, un gain en temps aux populations et ainsi leur permettre d’accéder facilement aux centres médicaux, services administratifs et centres d’échanges commerciaux.

Pap Jo

Plus d'articles
Cristiano Ronaldo : « Je ne l’ai jamais vu comme un adversaire »