Les praticiens de ces métiers sont en danger : Voici les 20 métiers qui vont disparaitre à cause des robots

Un outil développé par l’Université d’Oxford a été publié par la BBC. Et cela mesure la probabilité qu’un travail disparaisse du fait de la robotisation. Le constat est clair : moins votre métier nécessite de relations empathiques, plus vous êtes en danger…

C’est maintenant bien connu, la robotisation et l’informatisation galopante vont conduire à la disparition de certains métiers. Rien de bien nouveau: l’homme a toujours cherché à automatiser les tâches les plus pénibles, rébarbatives ou qu’il pouvait rendre plus productives. Ces disparitions ont toujours été -et seront encore dans le futur- compensées par l’émergence de nouveaux métiers, pour certains encore inconnus. Il n’empêche qu’à moyen terme, il va y avoir de la casse dans le monde professionnel…

À partir de ce postulat, les chercheurs de l’Université d’Oxford, en partenariat avec Deloitte, ont cherché à déterminer quels métiers étaient menacés par cette robotisation.

LA MÉTHODOLOGIE ? Chaque métier a été évalué en prenant en compte les 9 qualifications professionnelles les moins accessibles aux robots: clairvoyance sociale, négociation, persuasion, assistance aux autres, originalité, sens artistique, dextérité des doigts, dextérité manuelle et nécessité de travailler à l’étroit. Moins un métier nécessite ces qualifications, plus il a de chances d’être robotisé dans le futur, et réciproquement.

Selon cette méthodologie, voici le top 20 des métiers les plus et les moins menacés par la robotisation (note: les titres des métiers ont été traduits depuis l’anglais et ont du parfois être adaptés):

Le constat est assez clair: les métiers qui nécessitent le moins d’empathie, de relations sociales, autrement dit le moins de relations d’humain à humain sont les plus exposés à une robotisation prochaine de leurs tâches. Idem pour les métiers les plus répétitifs ou qui ne nécessitent pas d’analyse ou de créativité.

À l’inverse, dès qu’il s’agit d’éducation, d’intelligence sociale, de santé, bref, d’un métier où l’humain et sa compréhension jouent un rôle essentiel, les robots sont purement et simplement disqualifiés.

Les plus pessimistes diront qu’on sacrifie toujours plus d’employés sur l’autel de la productivité, qu’on retire aux humains des tâches qu’ils ont juste le tort de faire un peu moins bien que des robots. Mais les plus optimistes noteront que cette disparition se fait au bénéfice des qualités les plus précieuses de l’être humain: sa créativité, son empathie et son ingéniosité. Et si en nous délestant de certaines tâches les robots s’apprêtaient tout simplement à nous rendre meilleurs?

LES MÉTIERS LES MOINS MENACÉS PAR LA ROBOTIQUE

1. Conseiller en éducation

2. Tenancier de bar

3. Hôteliers

4. Orthophoniste

5. Employés de l’éducation

6.Responsable de services de santé

7. PSYCHOLOGUE

8. Autres thérapeute

9. Responsable de services sociaux

10. Professeur

11. Professeur du secondaire

12. Infirmière

13. Sage femme

14. Analyste Tl et administrateur système

15. Éducateur spécialisé

16. Ergothérapeute

17. Professionnel de la santé

18. Pharmacien

19. Pédicure

20. Directeur de vente et du Marketing

LES MÉTIERS LES PLUS MENACÉS PAR LA ROBOTIQUE

1. Démarcheur téléphonique

2. Dactylographe

3. Secrétaire juridique

4. Gestionnaire de compte financier

5. Peseur, niveleur ou trieur

6.Testeur ou inspecteur

7. Administrateur des ventes

8. Expert comptable

9. Responsable financier

10. Employés d’assurance

11. Employés de ban ues

12. Employés d’administration financière

13. Directeur d’ONG

14. Responsable administratif au niveau local

15. Bibliothécaire

16. Assembleur

17. Opérateur dans l’industrie du bois et du papier

18. Opérateur de communication

19. Standardiste

20. Opérateur dans l’industrie textile

Similaires