Une rencontre d’échanges s’est tenue en fin de semaine au Ghana entre les acteurs de la régulation des télécommunications du Togo et du Ghana. L’objectif est de trouver les voies et moyens pour résoudre les problèmes liés à l’interférence télécom au niveau des frontières de ces deux (2) pays.

L’ONU recrute (11 janvier 2019)Il a été question de collaborer de façon à définir un cadre d’usage d’un spectre de fréquences télécoms à leurs frontières.



Une suite sera donc trouvée à ces soucis, notamment le roaming accidentel auquel sont confrontés les habitants de la zone frontalière.

Miss Togo 2019