Les scientifiques n’en reviennent pas : la terre tourne plus vite que d’habitude

“Si la rotation rapide de la Terre se poursuit, cela pourrait conduire à l’introduction de la toute première seconde intercalaire négative”, a confié l’astrophysicien Graham Jones à la plateforme TimeandDate.com. “Cela serait nécessaire pour maintenir le temps civil – qui est basé sur le rythme super régulier des horloges atomiques – en phase avec le temps solaire, qui est basé sur le mouvement du soleil dans le ciel”, a-t-il poursuivi.

Ah oui, la vitesse de rotation de la terre aurait augmenté, selon les scientifiques de la National Physical Laboratory du Royaume-Uni. Comparant leurs données à celles d’il y a 50 ans, ils en ont conclu que la terre tourne plus vite que d’habitude avec des jours moins long.

Au 29 juin dernier, la rotation complète de la Terre a duré 1,59 milliseconde en moins de 24 heures. Certains scientifiques estiment déjà nécessaire de revoir le nombre de secondes de nos horloges atomiques, modification à impact notamment dans les systèmes informatiques.

“L’impact d’une seconde intercalaire négative n’a jamais été testé à grande échelle ; cela pourrait avoir un effet dévastateur sur le logiciel reposant sur des minuteries ou des planificateurs”, ont fait remarquer les chercheurs Oleg Obleukhov et Ahmad Byagowi dans un article publié sur un blog.

Avec La Nouvelle Tribune

Similaires