Credit Photo : DR

Les serpents dans les toilettes : comment cela est possible et comment se mettre en sécurité ?

Selon dakarxibar.com, au Nigeria, une femme de l’armée aurait été mordue par un serpent alors qu’elle utilisait les toilettes de son appartement de la base et conduit plus tard à l’hôpital de l’armée où elle passa l’arme à gauche. De même, le 5 juillet dernier à Graz (en Autriche), un homme a eu la peur de sa vie, quand un serpent s’est invité dans ses toilettes et s’en est pris à ses parties intimes. Walter Erhart, un homme âgé de 65 ans, a fait savoir qu’il n’avait pas vu le serpent, un python de 1,6m de long, avant de s’asseoir sur les toilettes. 

Et même, le dimanche 10 octobre 2021, une habitante de Loire-Atlantique fit une découverte effrayante. En se rendant au petit coin juste après s’être levée, elle s’est retrouvée nez à nez avec un serpent, rapporte L’Eclaireur de Chateaubriant ! Devant tous ces témoignages, à l’heure actuelle, la façon dont les serpents pénètrent dans les toilettes de maison suscite de sérieuses inquiétudes, car beaucoup se demandent et posent des questions sur la façon dont cela pourrait être possible. 

En effet, les serpents peuvent pénétrer dans les cuvettes des toilettes par les tuyaux de raccordement et les fosses à l’extérieur de la maison ou entrer dans la maison, puis ramper et/ou tomber dans les cuvettes des toilettes après être entrés dans la maison.

Une cuvette de toilette a généralement 3 ouvertures. La première et la plus grande ouverture est le bord ou le dessus du bol ; c’est la partie par laquelle les déchets humains sont libérés dans la cuvette des toilettes. Les serpents peuvent pénétrer dans la cuvette des toilettes s’ils grimpent sur le rebord depuis le sol des toilettes en dessous ou depuis une fenêtre ouverte ou cassée au-dessus. La seconde est une petite ouverture située juste derrière et très près du haut de la cuvette des toilettes. 

Les serpents ne peuvent pénétrer dans ce trou que par le réservoir, mais cela ne se produit que si le couvercle du réservoir est cassé, ne repose pas correctement ou a été délibérément retiré et que le siphon de chasse n’est pas en place. Enfin, la troisième et dernière ouverture et par laquelle les reptiles pénètrent généralement dans la cuvette des toilettes, est une ouverture ronde de 100 mm (quatre pouces) de large à l’arrière des toilettes, elle s’ouvre directement dans les gros tuyaux qui relient le bâtiment aux fosses et réservoirs souterrains à l’extérieur du bâtiment.

Le tuyau relie les toilettes à une chambre, une structure en forme de boîte juste à l’extérieur de la maison, généralement très près du mur des toilettes, qui à son tour a des tuyaux qui se connectent à la fosse septique (ou et, puisard, ) et un tuyau d’évent, qui permet à l’air vicié de s’échapper de la chambre et de la fosse septique/fosse d’épuration. 

Un serpent peut pénétrer dans une ouverture sur les tuyaux de raccordement, la chambre d’inspection, la fosse septique, le puisard (comme une grosse fissure sur la dalle de couverture) et se frayer un chemin dans le tuyau qui relie la cuvette des toilettes à ces structures, puis en haut, dans la maison. Le tuyau de ventilation est généralement le point le plus faible lorsqu’il n’est pas correctement recouvert ou que son couvercle tombe et est laissé sans surveillance. Ainsi, les serpents entrent dans les toilettes.

Ainsi, pour se mettre à l’abri de tel danger, selon republiquedujapap.com, les experts ont relevé 7 conduites à tenir :

1. Aller avec une lampe : La première chose à toujours éviter est d’aller aux toilettes sans lampe ou de bien maintenir une lampe allumée à l’intérieur.

2. Inspectez la cuvette des toilettes : Deuxièmement, toujours inspecter la cuvette des toilettes et ses environs avant utilisation

3. Évitez d’utiliser le sol des toilettes comme espace d’emballage : Vous devez vous assurer de ne pas utiliser le sol des toilettes comme espace de rangement. Gardez-le bien rangé de telle sorte qu’il soit facile de voir immédiatement s’il est propre et clair, ou occupé par des corps étrangers.

4. Inspecter : De plus, inspectez périodiquement les tuyaux de ventilation, les puits perdus et les chambres d’inspection, les plafonds, les toits, les murs et les fenêtres pour détecter les trous, les ruptures et les revêtements desserrés. Réparez cela dès qu’ils sont remarqués.

5. Maintenir un environnement hygiénique : Embauchez les experts en la matière pour construire, entretenir ou nettoyer votre maison ou votre abri.

6. Couper les herbes : Laissez un espace propre et dégagé entre votre bâtiment et les structures environnantes telles que les clôtures et les arbres à partir desquels les serpents peuvent pénétrer dans les bâtiments.

7. Utilisez des répulsifs : Traitez périodiquement les espaces au-dessus du plafond et sous le bâtiment avec des répulsifs contre les serpents et d’autres fumigants.

1. Adopter des poules : Les poules sont de redoutables ennemies des serpents

2. Utiliser de l’ail : Afin de faire fuir les vipères et autres serpents, il est conseillé de disposer des gousses d’ail tout autour de sa maison ou de son jardin. En effet, il s’agit d’un répulsif naturel.