Les trafiquants illicites de carburant ne passeront plus

les-trafiquants-illicites-de-carburant-ne-passeront-plusLes trafiquants illicites de carburant, pour échapper aux contrôles et interpellations des forces de sécurité, ont pour habitude de rouler en excès de vitesse sur les axes routiers même en pleine agglomération sans respecter les feux tricolores. Ces trafiquants occasionnent ainsi, de graves accidents de circulation avec des pertes en vies humaines et des blessés graves.

Le cas plus récent s’est produit dans la matinée du mardi 13 décembre, où un véhicule chargé de bidons de carburant et roulant à vive allure a fauché un motocycliste sur le grand contournement de Lomé.

Le lac d’Agbodrafo est devenu depuis peu une véritable plateforme de ce trafic. Raison pour laquelle, les forces de sécurité déploient constamment une patrouille sur ses berges afin d’endiguer le phénomène.

Ces trafiquants n’hésitent pas à mettre leur embarcation à feu lorsqu’ils sont en passe d’être interpellés, mettant ainsi en danger la vie des forces de sécurité qui sont à leurs trousses.

Par conséquent, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Col Yark Damehame adresse par un communiqué une sévère mise en garde à ces trafiquants.

Il réaffirme la détermination du Gouvernement à ne jamais fléchir devant les comportements pernicieux et inciviques de ces trafiquants, qui tout en exposant la vie de nos paisibles populations, sapent l’économie nationale.

Il exhorte l’ensemble de la population à s’engager de façon citoyenne, aux côtés des forces de sécurité pour endiguer le phénomène.

Plus d'articles
Céline Dion : son touchant message à René-Charles pour ses 20 ans