Les USA durcissent encore les sanctions contre la France

Certains produits importés de Grèce et du Royaume-Uni bénéficieront désormais de la levée des sanctions US dans le cadre du litige sur les subventions d’Airbus et Boeing. Toutefois, le bureau du Représentant au Commerce américain a décidé de ne pas y toucher pour les produits français et allemands, allongeant même la liste des produits concernés.

 

Royaume-Uni : en récession pour la 1re fois depuis 11 ans

 

Les États-Unis ont décidé de maintenir les surtaxes douanières sur les produits importés de certains pays de l’Union européenne, a annoncé le 12 août le bureau du Représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer, tout en annonçant sa volonté d’entamer une nouvelle procédure avec l’UE pour parvenir à une solution. Les nouvelles taxes d’un montant de 7,5 milliards de dollars entreront en vigueur dès le 1er septembre. La liste des importations concernées par ces surtaxes a été modifiée, certains produits britanniques et grecs en ayant été retirés. Le montant total des importations européennes surtaxées restera le même, Washington ayant compensé le manque à gagner en ajoutant à cette liste de nouveaux produits allemands et français. 

 

Un général des Gardiens de la révolution explique pourquoi les USA ont assassiné Soleimani

 

Le litige concernant les subventions d’Airbus par les pays de l’UE remonte à 2004. Washington s’était plaint de cette pratique mise en place par le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Espagne et la France. L’Union européenne cherche pour sa part à obtenir auprès de L’Organisation mondiale du commerce (OMC) l’autorisation de surtaxer de quelque 10 milliards de dollars les importations américaines. 

Plus d'articles
Désormais, dans la Kéran, plus de cours sous les arbres. Un bâtiment de 3 classes, un magasin et une direction ainsi qu’un bloc de latrines vient d’être achevé dans la localité. Un besoin urgent qui trouve une solution à point nommé.