in ,

Les voyages aux USA ne reprendront pas de sitôt ; Donald Trump va prolonger les restrictions aux frontières

Les voyages pour les Etats-Unis ne reprendront pas de sitôt, à en croire un article paru dans le New York Times. Selon le média américain, Donald Trump s’apprête à étendre les restrictions frontalières ‘pour une durée indéfinie’.

Dans le nouveau décret en cours d’examen, Donald Trump déclare qu’il prolonge la fermeture des frontières “jusqu’à ce que je détermine que le danger d’une nouvelle introduction de Covid-19 aux États-Unis n’est plus un danger pour la santé publique”, rapporte le média.

Passage du Franc CFA à l’Eco : les révélations de Financial Times

En effet, les fonctionnaires du Centers for Disease Control and Prevention doivent faire le point sur les dangers que représente le virus pour le public américain tous les 30 jours. La frontière devrait rester fermée jusqu’à ce que le Dr Robert R. Redfield, directeur du C.D.C, dise le contraire.

L’administration Trump a profité du coronavirus pour justifier ses politiques d’immigration restrictives, les cérémonies de naturalisation sont suspendues, la délivrance des cartes vertes à ceux qui se trouvent hors des États-Unis l’est également. Les Mexicains qui franchissent la frontière sont renvoyés immédiatement de l’autre côté. Les restrictions actuelles doivent expirer le 21 mai. On ne sait pas quand Donald Trump se prononcera sur la prolongation.

Sénégal / Air France : Macky Sall en colère contre la reprise des vols sans en avoir été informé

Même si les frontières rouvrent, ça va être compliqué

Même si Donald Trump accepte de rouvrir ses frontières, les voyages vers les États-Unis depuis le reste du monde ne reprendront pas facilement. Selon Reuters, chaque pays décidera de ses propres protocoles de sécurité. Washington est clair sur un point : il faudra des accords bilatéraux.

Avec 7sur7



Coronavirus au Togo chloroquine, protection des soignants ; ce que Faure Gnassingbé a dit au Prof Ihou ce mercredi 25 mars (audio)

Togo / Covid-19 : “les Cubains sont là”, rassure Prof Ihou

Coronavirus : Ce pays européen est le premier à juguler l’épidémie sur son territoire