>

Lesotho : Un homme d’affaires chinois candidat au Parlement ; ses promesses électorales sont hallucinantes

Partager l'article

Facebook
Twitter
Email

Un Chinois est en passe de faire son entrée à l’Assemblée nationale du Lesotho. Une première. L’homme d’affaires nommé Jason Shao est actuellement en train de battre campagne pour les élections prévues le 7 octobre 2022.

Candidat d’un nouveau parti appelé Basotho Pele, Shao possède, depuis 2006, la nationalité du Lesotho. L’homme d’affaires affiche de grandes ambitions pour son  nouveau pays et s’engage à les concrétiser s’il est élu.

« Le Lesotho devrait avoir ses propres entreprises qui fabriquent des véhicules à moteur, des pièces détachées et des appareils électroniques afin que nous n’ayons pas à tout acheter à l’étranger, nous devrions également exporter des articles produits dans le pays », a-t-il déclaré.

« La sécurité publique et la sécurité des investisseurs et de leurs biens sont essentielles à l’amélioration de l’économie de tout pays, c’est pourquoi les agences de sécurité recevront une formation compétente pour assurer la sécurité de tous les investissements dans le pays », a-t-il ajouté.

Pour finir, le Chinois naturalisé veut révolutionner l’éducation du pays, car l’enseignement dispensé au Lesotho n’offre pas les compétences nécessaires à la croissance du pays et de sa population.

« Je prévois d’améliorer l’éducation et de me concentrer sur des domaines tels que l’ingénierie afin que le pays puisse construire de meilleures routes, de meilleurs barrages et de meilleurs bâtiments.

Le monde forme actuellement les gens à la quatrième révolution industrielle, le Lesotho ne devrait donc pas faire exception. Je vais doter les Basotho de compétences pertinentes qui répondront aux besoins du pays, comme l’intelligence artificielle, l’automatisation et la technologie de la chaîne de blocs », a-t-il promis.

Avec Maserumetro

2021 © L-FRII MEDIA