L’État civil togolais a besoin de modernisation !

L’État civil togolais a besoin de modernisation !Harmoniser les dispositifs de fonctionnement des actes d’État civil pour répondre aux exigences de l’heure et disposer d’un fichier électoral fiable passe par la formation des agents en techniques et modalités d’archivage des faits et actes d’État civil.

Ils sont en tout 35 agents d’État civil qui participent à cet effet, depuis ce lundi 09 janvier 2017 à un atelier organisé par l’Union des communes du Togo (UCT) à Lomé. Ils seront outillés notamment sur les thématiques comme ‘’Le cadre juridique de l’État civil au Togo, les procédures administratives et de gestion des faits d’État civil, les techniques d’enregistrement et d’archivage des actes d’État civil.

Il devra permettre à terme, de limiter les erreurs récurrentes constatées dans les procédures et l’établissement des actes d’État civil dans le pays à travers le renforcement des capacités des responsables d’État civil, des communes et des conseillers de préfecture.

Cet atelier de formation bénéficie de l’appui de l’Union européenne. Pour son représentant, Vincent Vir, ‘’(…) 30 à 40% des enfants dans certaines régions n’ont pas d’acte de naissance. Egalement, au niveau électoral, à peu près 70% des inscrits sur le fichier électoral le sont sur la base de témoignage. Ceci montre alors l’ampleur du défi, ce qui est une recommandation des missions électorales, de moderniser l’Etat civil en vue d’avoir un fichier électoral moderne et plus adapté’’.

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Match Bénin-Togo : la promesse de Djene Dakonam au peuple togolais