in

L’excès de vitamine C est contre-productif, alerte une diététicienne

Dans une interview accordée à Sputnik, la nutritionniste Natalia Nefedova, membre de l’association des diététiciens du Canada, a prévenu contre les excès de la consommation d’aliments contenant de la vitamine C.

En période hivernale, propice aux infections virales respiratoires, l’organisme a besoin d’être fortifié, mais pour ce faire, il n’est pas obligatoire d’aller à la pharmacie, estime la spécialiste en expliquant que certains aliments contiennent de la vitamine C en quantité suffisante.

Un agrume ou un jus de fruits frais serait recommandé pour le petit-déjeuner, mais il vaut mieux diluer ce dernier avec de l’eau, a signalé Natalia. « En dormant nous perdons de l’eau et des électrolytes avec. En mangeant un agrume, l’organisme reçoit des électrolytes qui vous rendent plus alerte. Cela peut être de l’eau avec du jus de citron ou d’orange. Dilué avec de l’eau, le jus d’agrumes contient moins de calories, mais suffisamment d’électrolytes».

De plus les micro-éléments contenus dans les aliments sont mieux assimilés que ceux des additifs. « L‘unique additif qu’il faut consommer est la vitamine D, car nous avons peu de soleil. En ce qui concerne la vitamine C, les oranges, les mandarines ou les pamplemousses ne sont pas les seules à en contenir : les tomates ou les poivrons en ont également», a-t-elle précisé.



Il ne faut cependant pas exagérer avec la vitamine C. Ainsi une orange en contient entre 60 et 80 milligrammes, tandis que la norme journalière se situe entre 75 et 90 milligrammes, selon Nefedova.
«Exagérer avec les produits riches en vitamine C peut avoir un effet contraire : la vitamine en surdose perdra ses propriétés d’antioxydant et agira comme un oxydant», a conclu la professionnelle.

 

Avec Sputnik




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Togo Plan International recrute (9 juin)

Plan International Togo recrute (25 novembre 2020)

Togo / Interruption du concert de Santrinos par la police : la réaction de l’artiste