L’homme le plus âgé de Russie, qui serait la personne la plus âgée au monde, est décédé à l’âge de 123 ans, a-t-on appris ce jour.

Appaz Iliev (photo), père de huit enfants, est originaire de la république d’Ingouchie, près de la Géorgie. Il est né sous le dernier tsar russe. Il a servi lors de la Première Guerre mondiale, mais a été déclaré trop vieux pour combattre dans la seconde guerre mondiale.



Selon Daily Mail, ses registres de naissance ont été perdus. Sarah Knauss, aux États-Unis, décédée en 1999 à l’âge de 119 ans et 97 jours, est considérée comme la plus vieille des personnes vivantes authentifiées avec un acte de naissance.

Lire aussi : Togo : les députés retournent à l’Assemblée Nationale ce mardi 14 mai

Iliev a attribué sa longue vie à 11 heures de sommeil par nuit. Il se retirait tous les jours à 19 heures avant de se lever à 6 heures pour s’occuper de son troupeau, étant un berger. Il évitait autant que possible les médecins et les médicaments, mais à l’âge de 121 ans, il a subi une opération aux yeux à la suite d’une cataracte.

Il ne mangeait que des légumes frais de son propre jardin et de la viande locale de son village reculé de Guli, dans les montagnes russes du Caucase. Il a bu du lait de laiterie et de l’eau de source fraîche.

Le chef de l’Etat d’Ingouchie, Younous-Bek Evkourov, rendant hommage au disparu, a déclaré: «Notre homme, le citoyen le plus âgé de la Russie, Appaz Iliev, est décédé à l’âge de 123 ans. Appaz a vécu à travers les époques et les générations, élevant huit enfants. Il avait 35 petits-enfants, 34 arrière-petits-enfants et plusieurs arrière-arrière-petits-enfants ».

«Il est resté un vieil homme aimant qui a aimé cette vie. Je le sais moi-même parce que je l’ai rencontré plusieurs fois », a ajouté le politicien.

Réfléchissant à sa longue vie, Iliev a, un jour, déclaré à la presse: « Valorisez ce que vous avez et partagez-le avec les autres ».