L’homme « ressuscité » par le pasteur Alph Lukau arrêté par la police le mardi 26 février ; des révélations commencent

Le jeune homme qui aurait été ressuscité, le week-end dernier par le pasteur Alph Lukau de Alleluia International Ministries, a été identifié comme étant un Zimbabwéen résidant à Pretoria. Âgé de 29 ans, il s’appellerait Brighton Moyo et serait employé dans une entreprise de traitement de bois de construction dans la ville, Vincent Amoretti Ltd.

Selon les responsables de l’entreprise, interrogés dans un reportage de ‘The Citizen’, la dernière fois qu’ils avaient vus Brighton au travail remonte au 19 février 2019.

Lire aussi La vidéo de « résurrection » d’un mort par le pasteur Alph Lukau  ce week-end suscite des réactions

A en croire la source, après la réaction suscitée par la vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, la police aurait arrêté leur employé dans la matinée du mardi 26 février.

Lire sur : Togo/SOS Villages d’Enfants recrute pour ces 8 postes

Pour les responsables de la société, ce n’était pas la première mise en scène dans laquelle Brighton était impliqué pour le pasteur Alph Lukau. Il aurait déjà prétendu avoir été paralysé en fauteuil roulant afin que le pasteur puisse le “soigner” devant les fidèles.

Ses employeurs le décrivent comme un jeune homme très intelligent qui, malheureusement, adore  mentir.

Plus d'articles
Le jour où 2Pac et Michael Jackson se sont affrontés pour une femme