Libye : le Parlement approuve une éventuelle intervention de l’armée égyptienne contre la Turquie

Quand la guerre en Libye continue son cours en attendant le signal de la paix, le Parlement du pays autorise l’Egypte à intervenir militairement si la Turquie devenait une menace pour leurs 2 pays. 

C’est dans la nuit du lundi 13 au mardi 14 juillet 2020 que le Parlement libyen a publié un communiqué portant l’autorisation. Toutefois le Parlement est aussi divisé entre pros et anti-Haftar comme sur les champs de guerre.

Guerre en Libye : le patron de l’ONU dénonce une interférence étrangère sans précédent

L’Egypte avait lui-même promis plus tôt qu’il n’hésiterait pas à intervenir en Libye, si la Turquie tentait des avancements de conquête du pouvoir.

Etats-Unis / Exécutions fédérales : la Cour suprême annule une décision du tribunal de Washington

Le Parlement ne reconnaît pas la légitimité du chef du Gouvernement d’union nationale (GNA) Fayez al-Sarraj, et soutient un gouvernement rival basé lui aussi dans l’est et l’«Armée nationale libyenne» (ANL) autoproclamée du maréchal Haftar.