L’icône de la liberté, Joséphine Baker, entre au Panthéon

Quarante-six ans après sa mort, Joséphine Baker est entrée au Panthéon. Elle rejoint ainsi de grandes figures françaises grâce à sa riche vie d’artiste de music-hall, de résistante et de militante antiraciste.

Femme, noire, artiste de scène et née à l’étranger, Joséphine Baker ne sera que la sixième femme – sur 80 personnages illustres – à y entrer après Simone Veil en 2018.

Pour Emmanuel Macron, il s’agit d’une “artiste de renommée mondiale, engagée dans la Résistance, inlassable militante antiraciste” qui “fut de tous les combats qui rassemblent les citoyens de bonne volonté, en France comme (…) par le monde”. “Elle est l’incarnation de l’esprit français”, a proclamé le chef de l’État en annonçant le 23 août son entrée au Panthéon.

“Ma mère était une idéaliste qui voulait prouver que la fraternité universelle n’était pas une utopie”, a résumé Brian Bouillon-Baker sur France Inter.