Ligue 1 / Saint-Etienne : Stéphane Ruffier assis sur une chaise éjectable ?

L’aventure de Stéphane Ruffier à l’ASSE semble toucher à sa fin. Après plusieurs années d’idylle et 383 matches disputés, elle a pris un tournant diamétralement opposé en février dernier. Date à partir de laquelle le gardien mythique des Verts a d’abord été laissé au repos pour un match face à Reims avant de sortir de l’équipe et de ne plus jamais la retrouver.


En froid avec Claude Puel, qui n’a pas apprécié la sortie virulente de son agent suite à sa mise au repos face à Reims, l’international Français de 34 ans n’a plus rejoué depuis cette date. Désireuse d’alléger sa masse salariale l’été dernier, l’ASSE a mis à pied son gardien à deux reprises, la dernière fois en novembre, lui reprochant “une attitude méprisante en quittant prématurément et sans la moindre autorisation l’entraînement”.

Une tentative de conciliation pour la forme

L’Equipe nous apprend ce jour que l’ASSE a saisi la commission juridique de la LFP en vue d’une résiliation unilatérale du contrat de travail de Ruffier. La commission juridique de la LFP a fixé la date du mardi 15 décembre pour que les deux parties tentent de trouver un terrain d’entente. Ils devraient échanger lors d’une réunion qui se fera probablement par visioconférence.

Peu de chance toutefois que cette conciliation aboutisse. Ce n’est d’ailleurs sans doute pas l’intention de l’ASSE, qui a surtout saisi la LFP pour respecter le code du travail et les dispositions de la charte du football en la matière. L’Equipe pense en effet qu’une fois la réunion passée, l’ASSE va virer son gardien pour faute grave. Lui portera probablement plainte dans la foulée pour contester ce licenciement. Bien triste fin en vue entre l’ASSE et Ruffier.

source : dailymercato.com

Similaires