Lil Wayne : « Ils n’ont pas vécu ce que j’ai vécu »

25 ans après ses débuts dans le rap, Lil Wayne est tout à fait conscient de son influence. Lors d’une interview accordée à Bumbu, Weezy n’y est d’ailleurs pas allé par quatre chemins : « Regarde un peu la musique avant et après que je m’y sois mis, il y avait la musique, une certaine façon de faire. […] Maintenant, regarde-moi. Et regarde la musique en général. Ils me ressemblent tous» .

Un état de fait qui semble plaire à Wayne : « J’aime ça. Si ce n’était pas le cas, je serais sur chacun de mes titres : “Ouais, tu me ressembles, t’essaies d’être moi, tu prends mon style.” Non, j’aime ça. C’est bon ».

Ceci étant, Weezy souligne la différence entre la copie pure et simple et l’influence : « Il n’y a pas plusieurs Lil Wayne. Sinon, on parlerait de copie. Aucun d’entre eux n’essaie d’être comme moi, ils vont se faire tatouer le visage, poser un grill. Ils vont mettre Lil devant leur nom, ou Baby après, mais ils ne sonnent pas comme moi. Ils n’ont pas vécu ce que j’ai vécu, ils ne viennent pas d’où je viens ». 

Qu’importe pour Wayne, il est unique et son passé difficile parle pour lui. Ayant grandi dans le quartier de Hollygrove (Louisiane), il a évolué sans père et aura écrit son premier rap à 8 ans. Précoce, il laissera dès 1991 un freestyle sur le répondeur de Birdman, qui le prendra ensuite sous son aile. Le reste appartient à l’histoire.

Avec Booska-p

Similaires