L’Inseed à l’heure de l’Etm

L’Inseed à l’heure de l’EtmL’Institut national de la statistique et des études économiques et démographiques (Inseed) peut désormais compter sur la technologie de l’Enquête par téléphonie mobile parmi ses outils d’études.

Une première en Afrique noire francophone avec laquelle l’Institut peut effectuer ses études à partir des réponses envoyées par la population cible via le téléphone portable.

Il s’agit d’une phase pilote qui s’est limitée à la préfecture du Golfe et la périphérie urbaine de Lomé. Elle a pris en compte 560 ménages auxquels, près de 600 téléphones portables avaient été distribués préalablement et un centre d’appel installé à la Direction de l’Inseed pour collecter les informations.

‘L’objectif est d’avoir des données statistiques instantanées. Avec cette méthode, vous arrivez à capter des informations que vous traitez assez rapidement pour la prise de décisions’, a affirmé M. Yao Kokou Nguissan, Directeur général de l’Inseed.

Cette première qui s’est appesantie sur des données actualisées des conditions de vie des ménages, ‘rentre dans l’objectif de mieux comprendre l’état des populations, ce qui permet aussi d’avoir des informations nécessaires pour faire des politiques qui peuvent répondre aux besoins des populations’, a déclaré la Représentante résidente de la Banque mondiale au Togo, Mme Joëlle Businger, présente à l’atelier de présentation des résultats obtenus à partir de cette technologie, ce jeudi 11 février à Lomé.

À terme, il s’agit à partir de l’Etm, d’avoir une périodicité réduite des enquêtes socio-économiques et de faire des suivi-évaluations fréquents des effets des actions du Gouvernement togolais et de ses partenaires dans divers domaines.

Plus d'articles
Contrôleur laitier