>

Lionel Messi : footballeur, 1,85m, défenseur central ; voici l’homonyme parfait de la Pulga

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

Défenseur central de 1,85m, Lionel Messi est âgé de 26 ans et évolue au Toulouse Rodéo (Régionaux 1, Sixième Division française). Vous ne rêvez pas : un autre joueur de football possède le même nom que la star argentine, lauréat du Ballon d’Or à sept reprises. ‘On a la même passion, mais pas le même maillot’, comme dirait l’autre. Un homonyme qui file une vie bien différente, comme en témoigne son entretien avec L’Equipe.

Lionel Messi Nyamsi, de son nom complet, possède la double nationalité franco-camerounaise. Formé en partie en Catalogne, cela ne s’invente pas, il rejoint sa mère du côté de Toulouse en 2007. Obligé de passer son temps à prouver son nom, carte d’identité à l’appui, Lionel a ensuite profité de l’opportunité pour gagner quelques paris facilement. “Mais je leur rendais leur monnaie après tout de même. Aujourd’hui, j’ai arrêté tout ça, mais pas mes amis qui, eux, continuent. On arrive quelque part, ils disent aux gens : “Tu sais que mon pote c‘est Lionel Messi ? On parie 20 euros ?” Je sors encore ma carte d’identité et mes amis gagnent un billet.

À 17 ans, il apprend son transfert à Angers… en se rendant au lycée. “Dans le bus, à Toulouse, les gens lisaient le journal et on me regardait bizarrement. J’ai réalisé que mon visage figurait à la une, avec le titre : “Lionel Messi signe au SCO.” La curiosité grandissant, les abords des terrains seront bondés lors des premières sorties de l’homonyme de la Pulga. “Le génie argentin parle un autre football”, résume le défenseur central au sujet de son joueur préféré.

Bien que contacté par le sélectionneur camerounais à la fin de l’année 2012, sa carrière ne décollera jamais réellement, malgré un passage en Italie. Il s’entraine six mois à Brescia (Serie B) avec le groupe professionnel avant d’être berné par ses représentants. Il écumera ensuite de nombreux clubs, se rendant compte petit à petit que son nom sert de buzz plutôt que d’évolution de carrière. “À Muret, le président m‘a signé un petit chèque parce que je donnais de la visibilité au club. Pareil à Portet. J’ai fait de la restauration, des ménages… pour vous dire à quel point, c’était compliqué de vivre du football”, détaille-t-il.

Aujourd’hui au Toulouse Rodéo, en sixième division française, Lionel Messi Nyamsi touche 400 euros par mois, complétant son salaire avec un job de préparateur de commandes, de 5H30 à 13H. Une réalité effectivement en décalage total avec celle du ‘vrai’ Lionel Messi.

Avec rtbf.be