Jibril Rajoub, président de la Fédération palestinienne de football, a demandé à l’international argentin Lionel Messi de ne pas sortir sur le terrain à Jérusalem samedi prochain lors du match entre l’Argentine et Israël.

«Messi est un symbole de paix et d’amour, nous lui demandons de ne pas participer au blanchiment des crimes de l’occupation israélienne», a-t-il déclaré devant les journalistes.

M. Rajoub a appelé à «brûler les maillots à son nom et les posters de lui», si Messi venait à jouer le match.

«D’une rencontre sportive, ce match est devenu un outil politique, le gouvernement israélien tentant de lui conférer une portée politique en insistant pour qu’il se déroule à Jérusalem», a-t-il ajouté, affirmant avoir remis au représentant de l’Argentine à Ramallah, en Cisjordanie, une lettre en ce sens adressée au gouvernement et à la Fédération de football argentine.

Le statut de Jérusalem est une question particulièrement épineuse du conflit israélo-palestinien. Le récent transfert de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem a mis le feu aux poudres, provoquant de violentes protestations du côté palestinien.

Avec Sputnik

La Rédaction