L’IRES-RDEC veut optimiser ses performances

L’IRES-RDEC veut optimiser ses performancesLes responsables de l’Institut Régional d’Enseignement Supérieur et de Recherche en Développement Culturel (IRES-RDEC) planchent depuis ce lundi matin sur les moyens d’optimisation des performances de l’institut, et ce, pour deux jours.

Cet atelier de validation du plan de développement de l’institut, réunit des participants venus des pays la zone UEMOA et a été ouvert par le Directeur du cabinet du ministère de la Communication, de la Culture, des Arts et de la Formation Civique, Jean-Luc Gomez.

Cette rencontre permettra de faire un bilan diagnostic pour redéfinir les missions de l’institut en tenant compte des nouveaux enjeux internationaux.

Pour le Directeur Général de IRES-RDEC, Prof Kadanga Kodjona, « l’institut doit être à la quête permanente de la qualité, gage de confiance pour les partenaires et relever les défis et enjeux actuels. Il s’agit de s’outiller et se crédibiliser davantage auprès des bailleurs de fonds et financiers à travers un plan non seulement stratégique mais aussi d’action. L’assurance qualité en dépend

Cet atelier ouvert ce lundi s’inscrit dans le cadre des grands chantiers de modernisation de cet institut international qui regroupe une vingtaine d’États africains.

Plus d'articles
Candidature de Ouattara : Soro Guillaume convoque une réunion d’urgence