in ,

L’OMS se prononce en faveur de ces molécules pour soigner les formes graves de covid-19

Pour soigner les patients qui souffrent de formes graves de covid-19, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), en se basant sur l’analyse de plusieurs études internationales concernant l’administration de faibles doses d’hydrocortisone, de dexaméthasone et de méthylprednisolone aux malades placés en soins intensifs, recommande d’utiliser un traitement à base de corticoïdes. 

Venezuela / législatives : le Président Maduro invite l’UE et l’ONU à envoyer des observateurs



Dans un communiqué publié sur son site, l’organisation indique que l’administration de faibles doses d’hydrocortisone, de dexaméthasone et de méthylprednisolone réduit la mortalité ; en cas d’absence de ces molécules, taux de survie avoisinant les 60 % contre 68 % avec un tel traitement.

Inde : piratage du compte Twitter du Premier ministre Narendra Modi

« Les corticoïdes sont des médicaments bon marché et prêts à l’emploi, et notre analyse a confirmé qu’ils étaient efficaces pour réduire les décès parmi les personnes les plus gravement atteintes par la covid-19 », a annoncé Jonathan Sterne, l’un des auteurs de l’étude, professeur de statistique médicale et d’épidémiologie à l’Université de Bristol. Les essais ont été menés en France, au Royaume-Uni, au Brésil, au Canada, en Chine, en Espagne et aux États-Unis, rapporte Sputnik.

Etats-Unis : Donald Trump accusé de contrefaçon

L’effet positif du traitement par la dexaméthasone sur la survie des patients souffrant de formes graves de covid-19 a été établi en juin dernier par des chercheurs britanniques ceci grâce à ce stéroïde ; un décès a été évité pour chaque groupe de huit patients placés sous ventilation artificielle.



Ad Carte Fidelyo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

États-Unis : ce record de Barack Obama que bat Joe Biden

Mort de Chadwick Boseman : “Black Panther 2” n’est plus la priorité de Marvel