Longévité : Un nouveau médicament pourrait nous permettre de vivre jusqu’à 200 ans

Le sujet de la vie éternelle a depuis toujours animé des débats. Des scientifiques se sont succédés l’un après essayant de percer à jour ce mystère en vain. Y est-on arrivé finalement ? Oui, estime le biologiste britannique Andrew Steele. 

Il assure qu’il sera un jour possible de battre largement le record de la Française Jeanne Calment, décédée à 102 ans, grâce à un médicament qui serait capable de retirer les « cellules zombies », la principale source de dégradation de notre corps. 

Des pilules contre ces cellules sont déjà au stade d’essais cliniques et le médicament pourrait être disponible d’ici 10 ans, selon Andrew Steeke.

Ce traitement ne nous permettrait cependant de vivre « que » jusqu’à 150 ans. Pour prolonger notre espérance de vie d’une cinquantaine d’années, les scientifiques fondent beaucoup d’espoir dans l’étude de l’ADN des reptiles et d’autres animaux au sang-froid. 

Certains de ces animaux, comme les tortues de Galapagos, sont capables de vivre plus de 120 ans. De quoi éveiller l’intérêt des scientifiques à la recherche de la vie éternelle. 

Similaires