La justice rwandaise a acquitté l’opposante Diane Rwigara et ses coaccusés, dont sa mère, de leurs peines. L’opposante Diane Rwigara et sa mère Adeline risquaient 22 ans de prison suite à une accusation relative à l’incitation à l’insurrection et de falsification de documents.

Mais la bonne nouvelle vient de tomber. Diane Rwigara et ses coaccusés ont été acquittés de leurs peines. « Les charges retenues par l’accusation sont sans fondement », révèle M. Xavier Ndahayo.

L'opposante Diane Rwigara et sa mère acquittées par la justice rwandaise
Diane Rwigara

La justice rwandaise affirme que l’activiste était dans son plein droit de s’exprimer et de critiquer le gouvernement d’une part et n’avait falsifié aucun document d’autre part.

Pour cette dernière, les critiques de Diane « ne constituaient pas une incitation à l’insurrection, car elles s’inscrivent dans le cadre de son droit à la liberté d’expression garantie par la Constitution rwandaise et les lois internationales ».

Angliciste de formation, je me nomme Yao Bernard Adzorgenu. Passionné par l’écriture, je suis reporter et rédacteur chez L-frii. J’ai à mon actif des œuvres poétiques et remporté des compétitions nationales de poésie.