L’UCT s’engage pour le 90-90-90

L’UCT s’engage pour le 90-90-90Signature, ce mardi 10 novembre à Lomé, de l’engagement des maires à lutter contre le Vih/Sida entre l’Union des communes du Togo (UCT) , l’Onusida, le Conseil national de lutte contre le Sida (Cnls) et le Programme national de lutte contre le Sida (Pnls).

Un engagement qui prend essence dans l’accord de Paris, signé le 1er décembre dernier, entre des maires des grandes villes du monde.

Ledit engagement vise à atteindre l’objectif de 90% détecté, 90% sous traitement et 90% charge virale supprimée en vue de mettre fin à l’épidémie du Vih/Sida d’ici 2020.

‘Le Togo, par la signature de l’engagement de ce jour, a rejoint d’autres grandes villes du monde (…) C’est une bonne chose d’autant plus que dans la stratégie 90-90-90 d’ici 2020, l’objectif est que personne ne soit laissée de côté et que tout le monde puisse être pris en compte dans cette lutte’, a laissé entendre Dr Christian Mouala, Représentant de l’Onusida au Togo.

‘L’objectif d’engager les maires dans la lutte contre le Sida n’est pas nouveau. Mais les résultats ont prouvé que quelles que soient les améliorations constatées, ont aurait pu mieux faire, si on engageait les maires qui sont les premiers responsables à la base dans cette lutte’, a expliqué le Président de l’UCT, M. Adjonou Kasségné.

‘Nous allons donc nous impliquer aux côtés des institutions et organisations de la société civile qui le font déjà. Nous nous engageons à prendre sur nos lignes budgétaires, des fonds pour accompagner cette lutte. Et faire le lobbying de cette déclaration de Paris pour que tous les partenaires qui sont là, accompagnent les collectivités territoriales pour que ces objectifs soient atteints (…) Parce que, c’est à l’avantage de tout le monde’, a-t-il ajouté.

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Will Smith révèle avoir été victime d’insultes racistes