Lumière sur le réseau associatif

Lumière sur le réseau associatifOuverture ce lundi 28 décembre à Lomé, et ce pour deux jours, d’un atelier sur les  fondamentaux du réseau associatif à l’endroit des organisations de la société civile (OSC) de la région maritime.

Un atelier initié par le Collectif des organisations de la société civile de la région maritime (Coscrema) pour aider les participants à maitriser le concept de réseau associatif, et rendre opérationnel les plateformes préfectorales.

Une rencontre qui fait suite à une autre organisée en 2014 à l’endroit des membres du Conseil d’Administration du Coscrema ainsi que l’équipe administrative, et qui vise selon Nestor Ahianvé Agbédidi, Coordonnateur du Coscrema, à ‘aider les autres membres en dehors de ces administrateurs à s’approprier la même notion.’

‘Il s’agira, au cours de l’atelier, a-t-il poursuivi, d’aider les participants à comprendre ce qu’est un réseau, ensuite l’application au Coscrema (…) Nous allons aussi réfléchir aux plateformes préfectorales et à leur activation, ainsi que l’opérationnalisation des commissions thématiques qui sont aujourd’hui les cadres de concertation, qui regroupe les structures intervenant dans le même domaine’.

Pour Antoine Viart, Chef projet Pascrena, les résultats de cette rencontre de deux jours sont entre autres, la structuration des instances de concertation entres les Osc et les autorités publiques à travers les plateformes préfectorales qui sont la quintessence du développement participatif.

Un terme assez usité dans la coopération internationale qui est la gouvernance participative, par la capacité à coordonner un grand nombre d’acteurs de développement, a-t-il précisé

Plus d'articles
Réalisateurs africains, postulez au concours « Les Mils d’Or », édition 2018 !