in

L’Union européenne envisage d’accueillir 1500 enfants migrants bloqués en Grèce

Flag of European Union with silhouette of people

Le président turc Recepp Tayyip Erdogan est attendu ce lundi 9 mars à Bruxelles où il doit aborder la question migratoire avec les dirigeants de l’Union européenne alors que des pays “volontaires” du bloc des 27 envisagent de prendre en charge 1500 enfants migrants bloqués sur les îles grecques.

Poursuivi en justice par l’UE, Google montre ses muscles et se défend

« Nous voulons soutenir la Grèce à faire face à la situation humanitaire difficile de 1000 à 1500 enfants se trouvant sur les îles du pays », a indiqué le gouvernement allemand dans la nuit de dimanche à lundi, sans préciser le nom des pays impliqués.

« Il s’agit d’enfants qui, en raison d’une maladie ont urgemment besoin de soins, ou d’enfants non accompagnés et âgés de moins de 14 ans, pour la plupart des filles », ont souligné les partis de la coalition gouvernementale de la chancelière Angela Merkel.

De son côté, Recep Tayyip Erdogan a déclaré dimanche soir lors d’un discours à Istanbul retransmis à la télévision qu’il espérait “revenir de Belgique avec des résultats différents”. Il devrait rencontrer en début de soirée à Bruxelles le président du Conseil européen Charles Michel et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen.

La Chine débloque des millions de dollars à l’OMS pour lutter contre le coronavirus

Ils discuteront notamment “des problèmes de migrations, de sécurité, de la stabilité dans la région et de la crise en Syrie”, a annoncé sur Twitter le porte-parole de Charles Michel, Barend Leyts.



Ad Carte Fidelyo

Meghan Markle et Harry : ce geste de réconciliation initié par Elizabeth II

L’énorme coup du PSG pour faire signer Cristiano Ronaldo

Coronavirus / Juve-Inter à huis clos : la petite blague de Cristiano Ronaldo avant le match (Vidéo)