L’usage du bâton ou la soumission des élèves à des corvées de tout genre (transport des briques ou pierres pour les constructions, les travaux champêtres, etc.) sont interdits dans les écoles togolaises depuis quelques années.

École, corvées, usage du bâton, enseignants,  sanctions, ministre togolais en charge des Enseignements primaire, secondaire et de la Formation professionnelle, Komi Tchakpélé, rentrée scolaire, Togo, lundi, 24 septembre, Mais des enseignants récalcitrants continuent de soumettre les élèves à ces pratiques dangereuses pour l’épanouissement des apprenants.



Dans une correspondance du ministre togolais en charge des Enseignements primaire, secondaire et de la Formation professionnelle, Prof Komi Tchakpélé, adressée aux enseignants et chefs d’établissement, en cette veille de la rentrée scolaire 2018-2019, il rappelle les orientations contenues dans les lettres circulaires de rentrée.

En effet, selon la correspondance, le non-respect des orientations de ces lettres circulaires a entraîné un évènement malheureux marqué par la mort tragique par noyade d’une élève de la classe de CP2 sur le chemin du retour des travaux champêtres d’une école.

Suite à ce drame et dans le souci de promouvoir un environnement scolaire protecteur pour les élèves et propice à leurs apprentissages, le ministre demande impérativement le respect de ces orientations notamment celles relatives à la promotion d’un environnement scolaire protecteur pour les enfants et surtout en ce qui concerne l’interdiction de les utiliser pour des corvées, indique le ministre.

Il invite donc toute la communauté éducative togolaise à proscrire toute pratique contraire à ces orientations sous peine de sanctions.

Il est à rappeler que la rentrée scolaire 2018-2019 démarre le lundi 24 septembre prochain et prend fin en juillet 2019.