Lynchage de Nigérians à Hédzranawoé : l’Ambassadeur du Togo au Nigeria convoqué

Les autorités nigérianes viennent de réagir après l’incident survenu dans le quartier de Hédzranawoé à Lomé cette semaine où cinq (5) Nigérians ont été lynchés à la suite d’allégation d’un meurtre commis sur une jeune femme.

Selon les informations rapportées par Pulse.ng ce jour, le gouvernement fédéral a lancé un appel aux autorités togolaises pour qu’elles prennent les dispositions pour éviter ces genres d’incidents à l’avenir.

Lire aussi : Burkina Faso : Depuis Abidjan, Blaise Compaoré joue aux arbitres

En conférence de presse, ce dimanche 23 juin, rapporte la source, la présidente de la Commission de la diaspora nigériane, Abike Dabiri-Erewa, a indiqué que le président Muhammadu Buhari (photo) suit les  dossiers de violence envers les ressortissants nigérians au Togo et au Ghana de près.

Et de préciser que l’ambassadeur du Togo au Nigeria a été convoqué pour des explications sur cet incident regrettable survenu à Lomé. « La vie des Nigérians doit être protégée où qu’elle soit parce que nous prenons soin des autres ici et nous méritons d’être également protégés à l’étranger », a-t-elle martelé.

Lire aussi : Italie : Fatigué de dormir dans la rue, un togolais s’est livré à la police pour être expulsé, mais la police l’a chassé

«Si un Nigérian commet un crime, qu’il comparaisse devant les tribunaux pour répondre de ses actes et non subir une vindicte populaire. A cet effet, nous avons appelé les Nigérians à être de bons citoyens où qu’ils se trouvent à l’étranger », a-t-elle ajouté.

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
La vidéo d’un blindé turc écrasant une vieille dame horrifie l’Internet (image choc)