M. Didier Acouétey, Président d’AfricSearch

M. le Président bonjour !

Bonjour cher ami.

Assister au premier forum des jeunes entrepreneurs togolais, un forum impliquant réellement ces jeunes ; quelles impressions avez-vous de ce nouveau Togo  qui s’inscrit dans un avenir radieux?

D’abord, organiser ce forum est une excellente initiative qui permet de réunir des jeunes togolais qui ont des projets entrepreneuriaux, et vu l’engouement que cela suscite au niveau de ces jeunes, cela révèle le potentiel de création  et de développement d’entreprise de ce pays que nous avons sous-exploité jusqu’à présent. Cette initiative donne de l’espoir aux jeunes parce qu’elle leur montre que l’emploi n’est pas seulement dans des sociétés déjà créées mais qu’ils peuvent se créer leur emploi et celui des autres.

 

Vous êtes togolais, vous aviez fait vos études primaire et secondaire au pays. Présentez-nous brièvement votre parcours scolaire et universitaire.

J’ai commencé mes études à Notre Dame des Apôtres(NDA) par le cours primaire ensuite au Collège Protestant de Lomé-Tokoin où j’obtins mon Brevet d’Etudes du Premier Cycle(BEPC). J’ai poursuivi ensuite mes études à Paris au Lycée Sainte Geneviève ou j’obtins mon baccalauréat. J’intégrai ensuite l’Université d’Assas pour un cycle en Sciences économiques, puis une Ecole de commerce, suivie de deux troisièmes cycles aux Arts et Métiers, et ensuite un MBA à l’Ecole Supérieure de Commerce de Paris.

 

Vous êtes une personne-ressource et une icône pour des millions de jeunes africains grâce à votre inextinguible désir de réussite. Comment en êtes-vous arrivé là ?

Je pense que c’est par la passion pour l’Afrique. D’abord, quand nous avions grandi à Lomé, on nous avait appris à aimer le Togo et l’Afrique et avec cette richesse culturelle, sociale et ce potentiel de développement que regorgent nos pays nous ne pouvions qu’en être passionnés. Quand nous sommes partis en Europe, nous avons gardé cette passion avec ce désir de donner en retour. C’est donc, motivés par ce désir, qu’après les études, et quelques années d’expérience professionnelle, nous avons créé le cabinet  de recrutement AfricSearch. Pour nous, il est inacceptable que l’africain ait du talent mais qu’on ne le découvre pas et qu’on n’en fasse pas la promotion. Ensuite, vient le sentiment qu’on peut relever de fort belle manière le défi du développement de l’Afrique en misant sur des africains car c’est eux qui sont les éléments moteurs de ce développement. Enfin, il est patent que  l’Afrique est le continent qui a le plus grand nombre de jeunes avec des qualités extraordinaires et vous savez, qu’on ne peut pas faire du développement du continent sans ces jeunes ; il nous incombe donc de réussir afin d’être des sources d’inspiration pour cette jeunesse.

 

Nous l’avions tantôt mentionné, vous êtes président du Programme d’Excellence Jeunes(PEJ). La rentrée académique 2013-2014 a débuté dans le courant de cette semaine.

Quel message avez-vous pour les jeunes apprenants togolais?

Etre les meilleurs. Nous sommes dans un monde de meilleurs où la compétition est extrêmement rude. Il faut qu’un jeune togolais soit capable d’être en compétition avec un jeune français, un jeune américain, un jeune chinois, un jeune indien, un jeune singapourien…car c’est cela qui nous permettra de survivre. Il faut absolument s’investir dans les études et être ouvert sur le monde parce que seuls les meilleurs y survivront. A l’école, il faut qu’on soit toujours les premiers pour que demain dans le monde, lorsque nous entrerons en compétition avec les jeunes des autres continents, nous arrivions en tête des Nations.

 

Nous sommes à la fin de cet entretien, avez-vous un message particulier pour les jeunes togolais ?

Le Togo est un petit pays qu’on sous-estime. J’invite les jeunes à aller lire l’histoire du Singapour qui est un très petit pays en Asie du sud-est et qui était loin derrière le Togo dans les années 60. Aujourd’hui, ce pays est très, très loin devant bon nombre de pays africains parce qu’ils ont su investir dans les ressources humaines. Le Togo avec sa superficie et toutes les ressources humaines et naturelles dont il dispose peut être le Singapour de demain si nos jeunes décident d’être les meilleurs.

 

Merci Président et à bientôt.

Plus d'articles
Une fille décède après avoir couché avec 12 garçons pour un IPhone 12