“Ma Josey, plombe moi un 3è gosse à Serey Dié et tu fais la passe si tu veux”, tollé sur la toile

Depuis la révélation de Serey Dié sur la paternité du nouveau bébé de Josey, la polémique sur les réseaux sociaux a du mal à refroidir.

Traitée de tous les noms, la chanteuse ivoirienne a fait tant bien que mal son mea culpa, sans succès.

Si beaucoup lui jettent la pierre, elle a tout de même reçu du soutien de la part de ses fans et d’autres artistes. C’est le cas de la chanteuse gabonaise Creol : “Tu mérites ton bonheur ma Josey. Que Dieu vous bénisse. Tu as tout mon soutien depuis le Gabon”, avait-elle déclaré.

Il n’en fallait pas plus pour que certaines personnes lui tombent dessus, la traitant de “briseuse de foyer”. Elle ne s’est pas laissé faire. Dans un direct sur sa page Facebook, l’artiste a remis ses détracteurs à leur place en leur envoyant une pique sévère.

Selon elle, On ne commande pas l’amour. “Vous voulez tout juger, arrêtez parce que les gens sont libres. On a un avis comme vous aussi. Pourquoi les condamner ? Laissez les gens s’aimer”.

Et à l’intention de Josey, Creol lui a donné un conseil qui secoue la toile. “Ma Josey, plombe moi un troisième gosse à Serey Dié. Tu fais la passe si tu veux, si tu ne veux pas, tu cales ça en case”, a-t-elle scandé.

Similaires