Bonjour très chers internaute-auditeurs/auditrices des www.l-frii.com , faire connaitre des personnes qui s’illustrent positivement, qui inscrivent le Togo dans l’avenir et qui représentent des modèles en terme de parcours, d’engagement et de responsabilité pour la jeunesse, tel est l’objectif de « L-FRII, une personne un parcours ». Ce matin, nous rencontrons pour vous Madame Rosine ABALO Atafeinam Docteur en Géologie et Enseignante à l’Université de Lomé.

Bonjour Mme, nos internautes voudraient mieux vous connaître ?
Bonjour et merci pour l’opportunité offerte. Je suis née un 31 juillet, journée de la femme africaine. En ce jour, les femmes africaines renouvèlent leur volonté d’unir leurs efforts pour lutter contre l’ignorance et l’injustice afin de faire de l’Afrique, un continent de prospérité, de liberté et de paix.
Pour moi, africaine née en ce grand jour, je n’y vois pas l’effet du hasard. Je me sens investie d’une mission que la nature même m’aide à accomplir !
Parlez-nous de votre Parcours scolaire du primaire au lycée dans le temps et dans l’espace?
Du primaire au Lycée et ce de 1982 à 1996, je suis passée par moult établissements : EEP Tchalo Groupe A, EEP Kadambara Groupe B, GEG Tchawanda, CEG Niamtougou Ville I, CEG Namon II, Collège Chaminade puis Lycée Sainte Marie où j’ai eu mon BAC II, série D.
Il faut dire que j’ai souvent été première de ma classe. Pour moi, c’était normal, jusqu’à mon admission en classe de 3ème au CEG Namon II. C’est la seule année passée dans la localité d’Agbassa. J’en parle parce que fut mon premier choc. Dans cette classe, il y avait un garçon qui était souvent premier, lui-aussi. Aux résultats du premier trimestre, je suis deuxième et lui troisième. Peut-être que c’était toujours ainsi et que je ne m’en rendais pas compte : pour son Papa, ce n’était pas normal ! Comment une fille peut surpasser son fils si intelligent ?
Depuis ce moment, je me pose une question : comment peut-on penser que les filles ne peuvent pas être assez intelligentes ?
Votre Parcours universitaire
De 1996 à 2002, mon parcours à l’Université du Bénin (devenue Université de Lomé) s’est soldé par une Licence ès Sciences Naturelles obtenue en 2000 et par une Maîtrise ès Sciences Naturelles (Option Sciences de la Terre) obtenue en 2002.Après une Formation intitulée « Dynamique des Bassins Sédimentaires à Potentiel Minier » faite à l’Université Moulay Ismaïl – Meknès au Maroc, de 2004 à 2006, j’ai eu un Diplôme d’Etudes Supérieures Approfondies (DESA) équivalant à un Master.
De 2008 à 2012, j’ai été doctorante à l’Université de Lomé, avec une équipe d’encadrement constituée des Professeurs des Universités de Lomé (TOGO), d’Aix-Marseille (FRANCE) et des Chercheurs du Centre d’Études Techniques de l’Équipement en Méditerranée (FRANCE), du Laboratoire d’Essais et de Recherches en Génie Civil (BENIN) et du Laboratoire d’Etudes et de Contrôles Géotechniques et de Contrôle de qualité, GEOTECH. SA (TOGO).
Après délibération du Jury, composé de cinq membres présents et de trois membres avec interventions à distance, je deviens Docteur en Géologie, spécialité Géotechnique avec « mention très honorable ».
Vous êtes Docteur en géologie et l’une des rares femmes togolaise à arriver à ce niveau.
Quelles étaient vos motivations ?
Mes motivations ? J’en parlais déjà lorsque je me présentais. Tout ce que je fais est pour moi une mission ! Réussir, être performante et servir d’exemple à mes petits frères et sœurs (je suis ainée dans ma famille), et à d’autres personnes qui ont des ambitions et restent positives est la poursuite de ma légende personnelle.
Quelles sont les débouchés professionnels du métier de géologue ?
Un géologue peut travailler dans l’Administration au sein des Ministères chargés de mines, de l’énergie, de l’eau, de l’assainissement, des travaux publics, de l’environnement, pour ne citer que ceux-là. Il peut travailler dans une structure qui offre des prestations ou services dans les différents domaines susmentionnés. Il peut aussi créer sa propre structure ou être conseiller dans des banques, ONG, Organismes internationales. Il peut aussi enseigner.
Bien sûr, en disant “il”, je ne dis pas que le métier de géologue est réservé aux hommes. J’ai travaillé dans le Laboratoire géotechnique GEOTECH. SA où j’étais Chef Laboratoire Adjoint et à la Direction Générale des Mines et de la Géologie où j’ai occupé le poste de Chef Division Etudes et Développement (des mines et carrières). A l’Université de Lomé, je donne des cours de géotechnique et d’exploitation minière.
Mot en particulier à l’endroit des jeunes filles.
Etre femme entretenue (si on le peut et ce n’est pas évident), c’est bien. Mais s’entretenir soi-même, c’est mieux ! Si certaines ont pu, pourquoi pas toi ?
Mot de fin
La persévérance est un chemin fastidieux qui paye toujours, quand on a des objectifs bien fixes. J’ai appris par P. Coelho qu’« aucun cœur n’a jamais souffert alors qu’il était à la poursuite de ses rêves, parce que chaque instant de quête est un instant de rencontre avec Dieu et avec l’Eternité. »
Bonne et heureuse année, 2013 !!!
Merci et bonne année à vous aussi !!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom