Tanko Timati

Des hommes armés ont attaqué puis se sont brièvement emparés d’une base de l’armée malienne dans le centre du pays, tuant au moins 16 soldats et détruisant cinq véhicules, ont annoncé les autorités de la région de Mopti, où s’est produit l’assaut.

La base se trouve dans le village de Dioura, a précisé à l’agence Reuters le maire de la ville voisine de Kareri, Youssouf Coulibaly, joint à l’intérieur de l’implantation militaire.

Lire aussi : Togo : drame au quartier Avénou (Lomé) ; 3 filles d’une même famille ont péri après la pluie du samedi

Malgré la mission des Nations unies au Mali (Minusma), une forte présence militaire française et la création de la force militaire régionale G5-Sahel, les violences jihadistes persistent dans le pays, avec 237 attaques recensées en 2018, soit 11 de plus qu’en 2017, selon l’Onu.