Mali : 23 morts au moins et 300 disparus dans une nouvelle attaque contre des villages peuls

Au moins 23 personnes ont été tuées dans une nouvelle attaque attribuée à des chasseurs dogons dans le centre du pays, apprend-on.

Une attaque perpétrée par des chasseurs dogons contre des villages d’éleveurs Peuls, Saran et Bidi situés dans le centre du Mali, a fait au moins 23 morts et 300 disparus

Selon le maire du village voisin d’Ouenkoro, Harouna Sankaré, plus de 800 personnes ont été déplacées vers sa localité.

L’alerte a été donnée mais les forces de sécurité sont arrivées tardivement, selon lui.

Lire aussi: Burkina Faso : 4 fidèles catholiques tués par des terroristes

“C’est quand même étonnant parce que nous avons alerté l’armée, l’armée nous a promis de nous envoyer des hélicoptères de combat. Et effectivement, l’hélicoptère a sillonné autour de Saran au même moment où les chasseurs quittaient le village, mais l’armée qu’ils ont envoyée sur le terrain, c’est deux véhicules. Les militaires qui étaient sur le terrain disent qu’ils n’ont pas un nombre important pour faire face aux assaillants” a t-il déploré.

Avec l’apparition en 2015 dans le centre du Mali du groupe djihadiste du prédicateur Amadou Koufa, les affrontements se multiplient entre la communauté peule et les ethnies bambara et dogon.

koaci

Golden Tulip Ad

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Courbatures, vertiges et ennui : des patients guéris du coronavirus racontent leur quarantaine