Débutée, hier, avec la manifestation des femmes des militaires, la situation a dégénéré à Sévaré, ce matin. Une manifestation pour le départ des forces étrangères a donné lieu au pillage d’un magasin de la MINUSMA.

Affaire Carlos Ghosn : Nissan écarte aussi le lanceur d’alerte



Sur les images prises sur places, on voit des jeunes filles et garçons avec des matelas, frigos, groupes électrogènes, etc. Bref, tout ce qui peut être emporté.

Contacté par nos confrères de Maliweb, un habitant sur place affirme que les forces de la Minusma n’ont pas réagi à l’assaut des jeunes manifestants. Mais, sur les réseaux sociaux, c’est l’indignation.

Togo : voici les conditions de participation au Marché International de l’Artisanat (MIATO)

« Ils ne savent pas qu’ils préparent l’arrivée des djihadistes à Sevaré, qui sont juste à quelques km de la ville », a écrit un internaute.

Avec Maliweb