Mali : nouvelle visite du Chef de la diplomatie algérienne

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, est arrivé ce dimanche 20 septembre 2020, à Bamako, pour sa seconde visite en moins d’un mois depuis la prise de pouvoir par le militaire Assimi Goïta et ses frères d’arme.

Il serait dépêché par le président algérien Abdelmadjid Tebboune pour avoir « une série d’entretiens avec plusieurs interlocuteurs maliens et internationaux sur la situation au Mali », selon un communiqué diffusé par l’agence officielle APS.

Mali : L’ex président Ibrahim Boubacar Kéïta (IBK) se porte mieux

Boukadoum a été le premier membre d’un gouvernement étranger à se rendre à Bamako depuis le putsch du 18 août, en dehors des médiateurs de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

L’Algérie, craint les risques d’instabilité à sa frontière sud avec le Mali et s’efforce de réactiver son rôle sur la scène diplomatique régionale. Alors, il a appelé à des élections et au “respect de l’ordre constitutionnel” au Mali.

Algérie : le verdict du procès en appel du journaliste Khaled Drareni connu

En rappel, l’Algérie, avait déjà accueilli une médiation internationale sur le Mali, dont les négociations ont abouti en 2015, à un accord de paix entre Bamako et les mouvements rebelles indépendantistes de l’Azawad dans le nord du pays.

Plus d'articles
Sports : la fortune de Benzema dévoilée