Mali : Tony Blair reçu par Bah N’daw

La visite de l’ancien Premier ministre britannique à Bamako s’est déroulée au pas de charge. À la presse, il a déclaré que l’institut qui porte son nom est prêt à apporter son soutien aux réformes institutionnelles en cours, et dans l’organisation des scrutins prévus en principe l’an prochain, notamment l’élection présidentielle.

« Disponibles »

« Nous sommes tout à fait disponibles pour accompagner le gouvernement de la transition sur les axes très importants, y compris les réformes institutionnelles et le processus électoral », a expliqué Tony Blair.

D’après nos informations, entre autres décisions, Tony blair a décidé de mettre à la disposition du Mali, deux experts : l’un sera chargé d’aider dans le cadre des réformes institutionnelles, l’autre des prochaines électorales. Ce dernier travaillera notamment avec le général malien Siaka Sangaré, délégué général aux élections, et expert de renommée internationale.

Démarche inclusive

À des journalistes, l’entourage de Tony Blair a rappelé que la crédibilité des prochaines élections passe par une démarche inclusive des pouvoirs publics.

Avec rfi.fr

Plus d'articles
Le Togo s’équipe davantage pour la lutte contre les armes légères et de petits calibres