Mali / Transition : vers un soutien de l’Union européenne et l’Union africaine

Ainsi, un certain nombre de dossiers concrets ont été discutés lors de l’entrevue entre les deux personnalités. Par exemple, a cité le diplomate, la route de Tombouctou pour laquelle la partie européenne espère progresser bientôt ; la préparation des élections, mais aussi les dossiers de retour de l’État sur tout le territoire du Mali.

« L’Union européenne et d’autres partenaires internationaux travaillent jour après jour pour intensifier notre appui au retour de l’État malien partout sur le territoire », a-t-il assuré. Sur toutes ces questions, Bart Ouvry a noté la volonté du Premier ministre, avec le gouvernement qui est en train de se former, de faire un suivi immédiat et de faire en sorte que des réalisations soient possibles sur le terrain.

Pour sa part, le représentant de l’Union africaine a mis en avant le soutien et l’expérience de son organisation pour aider le Mali à mieux gérer la Transition et surtout à obtenir la confiance des autres partenaires.

Selon l’ancien président burundais, l’Union africaine attend la mise en place du gouvernement et des institutions de Transition pour discuter avec les autorités sur ce qu’elle pourra faire pour aider le Mali à retourner à l’ordre constitutionnel dans les meilleurs délais, indiquant que son organisation a une riche expérience dans ce domaine.

source : afriqueactuelle.net

Plus d'articles
Mercato au Barça : ‘J’aimerais beaucoup pouvoir entraîner Neymar’, la phrase Quique Setién qui relance les rumeurs