>

Mali : Un haut responsable de la Minusma sommé de quitter le pays au plus vite ; les détails

La minusma

Facebook
Twitter
WhatsApp

Le directeur de la division des droits de l’homme de la Mission des Nations unies au Mali (Minusma) déclaré ‘’ persona non grata ‘’ par les autorités de transition au Mali.

D’après le communiqué rendu public ce dimanche 5 février 2022, l’intéressé devra quitter le territoire national dans un délai de 48 heures.

« Cette mesure fait suite aux agissements déstabilisateurs et subversifs de Monsieur Andali, en violation flagrante des principes et obligations que doivent observer les fonctionnaires des Nations unies et tout diplomate accrédité au Mali, conformément aux conventions internationales pertinentes », explique le texte.

Le gouvernement reproche à M.Andali de sélectionner des usurpateurs s’arrogeant le titre de représentant de la société civile malienne, en ignorant les autorités.

« La partialité de Monsieur Andali a été encore plus manifestée lors du dernier examen du Conseil de Sécurité des Nations unies sur le Mali », précise encore le communiqué.

Le gouvernement de la transition réitère pourtant sa disponibilité à maintenir le dialogue et poursuivre la coopération avec l’ensemble de ses partenaires.