>

Man United : Garnacho rend hommage à Cristiano Ronaldo après sa passe qui lui a offert son premier but

Partager l'article sur :

Homme du match de la finale de la phase de groupe entre Manchester United et la Real Sociedad à Anoeta, Alejandro Garnacho a inscrit son premier but qui est d’ailleurs le seul de la partie. C’est dire qu’il a donné à son équipe les trois points dont elle avait besoin, même si la victoire étriquée qui n’a pas suffi à l’équipe anglaise pour terminer en tête du groupe. Le jeune hispano-argentin de 18 ans a joué sa deuxième titularisation de la saison et l’a fait en marquant un but brillant du gauche dans le cadre de son nouveau partenariat avec Cristiano Ronaldo qui a d’ailleurs été le passer décisif.

Mais tout n’a pas été que de belles paroles pour l’étoile montante de United. Bruno Fernandez, une voix autoritaire dans le vestiaire de United, lui a envoyé un message rougissant après le match. C’était l’un de ces messages qui peuvent façonner la carrière d’un jeune joueur. « Il était bon, mais il sait que nous attendions beaucoup de lui. Au début de la saison, il n’était pas au mieux de sa forme. En pré-saison, il n’a pas eu la meilleure attitude qu’il aurait dû avoir, c’est pourquoi il n’a pas eu ses chances. Maintenant, il s’entraîne mieux, avec une meilleure attitude », a expliqué l’international portugais.

De son côté, Erik Ten Hag qui est désormais convaincu par la nouvelle prédisposition de Cristiano Ronaldo a décidé de lui donner plus d’opportunités : « Je suis très heureux de sa performance : il a été une menace, il a marqué un but et a bien travaillé en défense. C’était une grande finition, une grande attaque et vraiment agréable », a analysé son rôle contre la Real Sociedad.

Garnacho tire donc le meilleur parti des minutes que lui accorde Ten Hag et brille en attaque dans cette finale de la phase de groupes de l’Europa League. À tel point qu’il a osé imiter son coéquipier, et idole, Cristiano Ronaldo dans sa célébration : les mains jointes sur la poitrine. Un geste très significatif. Comme son message sur Instagram après le choc : « 18 ans et 125 jours à rêver de ce moment. Merci l’idole, Cristiano Ronaldo ». Message accompagné d’une photographie avec l’étoile portugaise. De star à future star.