Manchester City : Pep Guardiola donne le ton pour le mercato hivernal

Le mercato hivernal s’annonce calme et tranquille côté Cityzen. En conférence de presse, Guardiola a évoqué les possibles recrutements lors de la prochaine fenêtre des transferts.

Peu en verve offensivement, avec deux buts inscrits lors des trois derniers matches, Manchester City ne doit pas compter sur un renfort offensif au mercato d’hiver, a prévenu lundi Pep Guardiola, invoquant la situation économique plombée par le Covid. « Non, je ne pense pas, la situation économique mondiale étant ce qu’elle est », a-t-il répondu à des journalistes qui lui demandaient s’il fallait espérer du sang neuf cet hiver. « Tous les clubs souffrent, nous ne sommes pas une exception », a-t-il ajouté.

« Peut-être qu’un jour, les joueurs seront assez frais pour marquer »

Privés depuis plusieurs semaines de Sergio Agüero, les Citizens ont aussi dû se passer de Gabriel Jesus samedi en Premier League, mais ils ont malgré tout réussi à l’emporter (1-0) à Southampton, après avoir partagé les points à Old Trafford (0-0) et contre le promu West Bromwich Albion (1-1). Ils espèrent cependant que leur avant-centre brésilien sera remis pour le quart de finale de la Coupe de la Ligue, mardi, à Arsenal.

« On se crée des occasions nettes qu’on n’arrive pas à concrétiser et tant que cela sera le cas, nous souffrirons, a averti Pep Guardiola. C’est pour ça que je ne peux pas dire ce que nous ferons cette saison. Match par match, c’est tout ce que je peux faire. »

Grâce à une défense retrouvée, les Citizens n’ayant pas encaissé de but lors de sept de leurs huit derniers matches, les Mancuniens s’accrochent à la 7e place, à huit points de Liverpool, avec un match en moins. « C’est incroyable, et c’est pour ça qu’on est encore là où on est, en train de frapper à la porte des équipes devant nous », a admis Guardiola. « Il faut rester stable et peut-être qu’un jour les joueurs seront assez frais pour marquer des buts », a-t-il souhaité.

Avec Ouest France

Similaires