>

Manchester United, expert des flops sur le mercato 

Credit Photo : DR

Facebook
Twitter
WhatsApp

Ces dernières années, les montants de transferts ont explosé pour le meilleur, comme pour le pire. En effet, lors des grosses ventes, les clubs ne regrettent pas souvent les départs mais les acheteurs peuvent faire des erreurs et nourrir, eux, de profonds regrets. Mais dans l’histoire récente du foot européen, certains clubs enchaînent les flops dans le mercato pour différentes raisons.  

On le sait, réussir dans un club ne veut pas dire que l’on s’imposera partout en Europe. Et ça, de nombreux joueurs peuvent en témoigner. Coutinho, Wijnaldum, Hazard, Maguire, Martial et tant d’autres ont eu du mal à s’imposer dans leur nouveau club après leur départ, très souvent pour des énormes transferts. À l’inverse, d’autres joueurs comme Kylian Mbappé, N’Golo Kanté, Angel Di Maria ou même Neymar sont tout de même des réussites. Et souvent, ce sont des joueurs d’exception, bien au-dessus de la moyenne.  

Comme le révèle l’étude réalisé par le site belge de paris sportifs Bwin, de nombreux flops au mercato portent le maillot de Manchester United. Depuis 2013 et le départ du coach historique Sir Alex Ferguson, Manchester United a peut-être le pire bilan de transferts puisqu’ils ont perdu de l’argent 10 fois sur 11 lorsqu’ils ont vendu des joueurs dans leurs meilleures années. Seul l’ailier gallois Daniel James a ramené un bénéfice lors de sa vente. Parmi les flops, on peut retrouver Alexis Sanchez, Angel Di Maria, Romelu Lukaku ou encore Memphis Depay, pour ne citer qu’eux. En moyenne, les pensionnaires d’Old Trafford ont perdu 16,2 millions de livres sterling par joueur, la moyenne la plus élevée en Europe. Juste après Man United, on retrouve étonnamment le Real Madrid avec 8 millions de livres de pertes, puis Arsenal (7,9 millions). Si l’étude compare le prix d’achat au prix de vente, d’autres joueurs restent des flops dans l’effectif actuel comme Anthony Martial. Recruté pour 60 millions d’euros en 2015 peine à s’imposer réellement en Angleterre. Âgé aujourd’hui de 26 ans, le Tricolore n’est plus un Espoir mais clairement un joueur sensé être confirmé. Durant le mercato, Man U a tenté de s’en séparer sans réussite, lui qui sort d’un prêt raté à Séville l’an passé. Harry Maguire, le défenseur le plus cher du monde, est probablement le plus grand flop de l’équipe ces dernières années. Recruté pour 100 millions d’euros, l’Anglais n’a clairement pas le niveau pour un club de ce standing et est aujourd’hui un véritable poids dans le vestiaire.  

Mais il n’y a pas que les Anglais qui font des erreurs sur le marché. À Paris aussi, les erreurs de casting s’accumulent ou se sont accumulés : Jesé, recruté pour 25 millions d’euros en provenance du Real, Idrissa Gueye (30 millions d’Everton), Thilo Kehrer (37 millions en provenance de Schalke), ou encore Georginio Wijnaldum, arrivé libre l’été dernier de Liverpool. D’ailleurs, sur ses 4 joueurs (sans oublier Ben Arfa, Krychowiak…), aucun d’entre eux ne devrait être encore au club dans les prochains jours. Sur ce mercato 22-23, où les montants ont encore dépassés des sommes folles, il y aura sans doute des nouveaux flops en Europe, ou à l’inverse de très belles pioches. Chaque club espère toutefois ne commettre aucune erreur sur le mercato. Pour Manchester United par exemple, le gros renfort de l’été se nomme Casemiro pour 70 millions d’euros. Le Brésilien, vainqueur de 4 Ligue des Champions, doit apporter son professionnalisme et son excellence dans le vestiaire. À lui de trouver ses marques loin de Madrid…