“Manger tard”, un vice ? ce mythe sur le repas du soir démenti

« Ce n’est pas bien de grignoter tard le soir ». Combien de fois n’avons-nous pas entendu cette phrase (vraie sous d’autres cieux), surtout lorsqu’on est en plein régime pour perdre quelques kilos ! Selon une nouvelle étude des chercheurs de l’Université Johns-Hopkins de Baltimore citée par l’Insider, manger tard le soir ne serait pas un vice pour ceux qui veulent maigrir. Le mythe populaire indique pourtant qu’il est possible d’éviter de grossir en consommant la majorité des calories journalières plus tôt dans la journée. Aucunement ! 

Dans le cadre de cette étude, sur les 41 adultes en surpoids observés au cours de 12 semaines, la moitié a mangé la plupart de leurs calories avant 13 heures, tandis que l’autre l’a mangé majoritairement après 17 heures. Tous les participants ont mangé les mêmes repas sains tout au long de l’étude.

Des résultats surprenants

Les participants ont pris leur repas à différents moments, mais le constat était le même : les membres des deux groupes ont perdu du poids à l’issue de l’expérience. 

Le grignotage nocturne n’influence pas la prise de poids ; il y va plus de la qualité du repas et des calories

Manger tôt ne présente aucun avantage en ce qui concerne la prise ou perte de poids. Ils n’ont pas non plus constaté d’effets de ces deux régimes différents sur la tension artérielle, rapporte Sputnik. La perte de poids n’a rien à voir avec l’heure ou le moment où l’on mange, bien entendu tant que c’est la même quantité totale de calories qui est consommée, ont indiqué les chercheurs.

Plus d'articles
Programme de bourses d’étude du Gouvernement brésilien 2020/2021