in ,

Mango, le Gouvernement appelle au calme après les convulsions

faunnSuite à l’escalade de violences qui a secoué ces derniers temps la ville de Mango, le Gouvernement, réuni en Conseil des Ministres extraordinaire ce samedi 28 novembre, a pris quatre mesures.

En effet, ces mesures s’inscrivent dans ‘le souci de ramener résolument le calme et la sérénité et de faire prévaloir l’autorité de l’État’, selon le communiqué officiel sanctionnant les travaux.

Des mesures à savoir, la nomination du chef d’escadron Ouadja Gbandi, Officier de gendarmerie, nouveau préfet de l’Oti, en remplacement du Lieutenant-colonel Awaté Hodabalo ; ‘l’installation sans délai du nouveau chef de canton de Mango ; le repli des éléments de force de 3e catégorie (militaires) initialement réquisitionnés par l’autorité compétente locale ; et la poursuite diligente de la procédure judiciaire’, a indiqué le communiqué.

Il faut noter que depuis le 6 novembre dernier, la ville de Mango est secouée par des manifestations et des actes de violences contestant le  Projet sous régional intitulé, ‘Projet de Renforcement du Rôle de Conservation du Système National d’Aires Protégées du Togo (PRAPT)’. Des actes qui ont entrainé des pertes en vies humaines, et des blessés au sein de la population et des forces de sécurité.






Ad Banque Atlantique

Éradication de la polio, le Rotary International reste déterminé

Le GTPME/PMI se bombe les pectoraux